Déficit foncier

Réduisez votre fiscalité grâce au déficit foncier

  • Vous êtes propriétaire et la différence entre votre revenu brut foncier et les charges déductibles du revenu foncier créent un déficit.
  • Dans le régime de droit commun, ce déficit catégoriel constaté au niveau de vos revenus fonciers est imputable à hauteur de 10 700 euros sur votre revenu global imposable de l’année.
  • L’excédent éventuel est reportable sur vos revenus fonciers des dix années suivantes. Il en va de même de la partie du déficit généré par vos intérêts d’emprunts déductibles.
  • La part du déficit liée aux intérêts d’emprunt ne peut donc pas s’imputer sur votre revenu global.

Investissement immobilier déficit foncier

  • Notez bien que l’application du régime micro-foncier exclut la possibilité de constater un déficit.
  • L’imputation d’un déficit foncier sur votre revenu global n’est définitivement acquise que si vous continuez de louer l’immeuble pendant trois ans.
  • Il vous permet de faire « disparaître » vos revenus fonciers, et même diminuer vos autres revenus imposables jusqu’à 10 700€ en plus des autres réductions d’impôts
  • Pour bénéficier de cet avantage, vous devez adopter le régime d’imposition dit « réel » sur les revenus fonciers.

Contactez-nous